Cyclamen purpurascens

Changement de pot pour ce cyclamen, un pot rond en harmonie avec son tubercule et émaillé pour mettre en valeur la couleur des fleurs.

 

Publicités

Ishizuki

J’ai consacré mon dernier week-end de novembre à un atelier très intéressant. Mon club avait invité Thierry Claude afin de créer des paysages sur roche.

Nous avions déjà réfléchi au concept lors des réunions mensuelles en étudiant des exemples, en lisant le livre de Saburo Kato : Forest, Rock Planting & Ezo Spruce Bonsai by Saburo Kato et en rêvant à des décors paradisiaques.

artleo-com-50256

J’ai trouvé une pierre d’origine volcanique dans un magasin dédié aux aquariums.

roche_06

Une fois la face choisie, Thierry Claude 

a proposé de scier la base afin d’obtenir une assise stable. Certains membres du club ont du matériel épatant : un laser nous a permis de tracer un beau trait de coupe.

roche_25

Philippe et Marc se sont gentiment proposés de m’aider, j’avoue que la manipulation d’une disqueuse ne me tentait pas trop. Ensuite c’est Thierry et Yves qui ont continué en creusant deux saignées sur le dessous de la pierre.

Thierry y a collé des pieds en fil d’aluminium épais à l’aide de sinto-pierre (mastic mélangé à un durcisseur qui permet de coller toutes sortes de matériaux en quelques minutes).

Ces pieds ont permis à la pierre de tenir surélevée pendant la réalisation d’un socle de 2cm d’épaisseur en béton.

roche_63

Le lendemain, après avoir nettoyé les bavures de béton, j’ai réfléchi à la position des arbres, 2 boutures de genévrier et un petit cotonéaster prélevé dans le jardin, et ai effectué une première mise en forme.

roche_68

L’implantation se fera au printemps, d’ici-là il me reste à creuser les 3 cavités qui recevront les racines des arbres et à les garnir de fils d’aluminium.

à suivre …

( un article est disponible sous ce lien pour voir les réalisations des autres membres )

Une deuxième sculpture

Cette estampe m’a donnée envie de sculpter une geisha,  le mouvement du corps est particulièrement gracieux, mais comme modèle de sculpture, une estampes c’est un peu court. J’ai  donc cherché d’autres sources d’inspiration dans la World Wide Web

estampe

J’ai trouvé une série de photos (site de Jenne Chrisville) prises lors d’un défilé de mode dont celle-ci qui collait parfaitement à mon projet.

jennechrisville

Voici les différentes étapes et le résultat final.

Les premières gelées

L’ancien calendrier japonais comportait 24 saisons

découpées chacune en 3 parties qui étaient toutes associées à un événement climatique, un végétal, un animal, un fruit ou un légume, une activité humaine…

Ces mots étaient utilisés pour écrire les haïkus.

Hier, le 13 novembre, nous sommes entrés dans la 56ème période et ce jusqu’au 17 novembre.

C’est la période des premières gelées, on se prépare pour affronter les futurs grands froids.

Au Japon, on entoure de paille le tronc des arbres fragiles.

palmiers_27

 

Source : a year seen though the ancient japanese calendar by Utsukushii Kurashikata Institute