Une deuxième sculpture

Cette estampe m’a donnée envie de sculpter une geisha,  le mouvement du corps est particulièrement gracieux, mais comme modèle de sculpture, une estampes c’est un peu court. J’ai  donc cherché d’autres sources d’inspiration dans la World Wide Web

estampe

J’ai trouvé une série de photos (site de Jenne Chrisville) prises lors d’un défilé de mode dont celle-ci qui collait parfaitement à mon projet.

jennechrisville

Voici les différentes étapes et le résultat final.

Les premières gelées

L’ancien calendrier japonais comportait 24 saisons

découpées chacune en 3 parties qui étaient toutes associées à un événement climatique, un végétal, un animal, un fruit ou un légume, une activité humaine…

Ces mots étaient utilisés pour écrire les haïkus.

Hier, le 13 novembre, nous sommes entrés dans la 56ème période et ce jusqu’au 17 novembre.

C’est la période des premières gelées, on se prépare pour affronter les futurs grands froids.

Au Japon, on entoure de paille le tronc des arbres fragiles.

palmiers_27

 

Source : a year seen though the ancient japanese calendar by Utsukushii Kurashikata Institute

 

Eda Uchi Kaï ten 2016

L’équipe de Jean-paul Pollmans nous a encore concocté une jolie exposition en ce premier week-end de Novembre.

Une quinzaine de commerçants étaient présents offrant un choix très riche : tablettes, pots, yamadoris, bonsaïs, orchidées, shohins, matériel et outils. Rien ne manquait !

Une partie de l’exposition regroupait les arbres de Jean-paul Pollmans et des membres de son club…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…et une autre partie était réservée aux arbres de Luis Vallejo. Ces derniers étaient exposés sur fond noir avec un éclairage les mettant particulièrement en valeur et accompagnés par une harpiste qui jouait de façon intermittente.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

le samedi, nous avons pu assister à une démonstration de Kevin Wilson qui a sculpté un if imposant et de Dominique Bosch qui a mis en forme un pin.

Ulmus campestris

Cet arbre est en fait un radeau, c’est à dire plusieurs troncs partant d’une même racine. Il a été prélevé dans la forêt de Phalempin lors d’une sortie club en décembre 2003.

Nous avions eu l’autorisation de faire un peu de nettoyage. La récolte n’avait pas été formidable : quelques jeunes pousses de charmes et d’ormes mais comme toujours nous avions passé un excellent moment.

6 mois après le prélèvement, il était un peu hirsute et raide.

juillet-2004

La première mise en forme a été effectuée à la fin de l’hiver 2007 suivie d’un rempotage l’année suivante dans un grand pot rectangulaire.

printemps-2008

En 2015, je lui ai fabriqué un pot rond et brut, de 30 cm de diamètre.

Sauterelles

Ces sauterelles (madame à gauche et monsieur à droite) se baladaient dans les bonsaï cet été. Ils sont les bienvenus car ils se nourrissent de pucerons et d’aleurodes.

Elles n’appartiennent pas à la même famille, je penche pour une méconème fragile à gauche et une leptophie ponctuée à droite.

sauterelle-femelle_01sauterelle_01

Les étapes d’une sculpture

L’envie de faire mes propres pots m’a amenée dans un atelier de céramique et de sculpture (l’atelier Gaïa à Lens), une fois les gestes de base acquis pour la création de pots , j’ai eu envie de sculpter… d’abord des choses assez simples et raisonnables puis un jour je suis arrivée à l’atelier avec une photo d’un des soldats de l’armée de l’empereur Qin…xian_06

 

Guidée par ma prof, j’ai eu besoin de plusieurs séances pour arriver au résultat final mais ce fut un réel plaisir.